Des luttes : Un negro-africain à la Maison Blanche

mercredi 12 novembre 2008
par  Nzolani

Mardi 4 novembre 2008, Barack Hussein Obama a été élu 44ème Président des Etats-Unis d’Amérique. Pour que Barack Obama soit le premier Afro-américain à devenir le Chef de l’administration de ce grand pays qui pratiquait encore il n’y a pas longtemps la discrimination raciale, des grandes personnalités de deux côtés de l’Atlantique ont préparé le terrain au péril de leur vie.
Pendant que nous préparions l’émission, nous avions appris le décès en Italie de la grande Myriam Makeba. Cette chanteuse d’origine sud-africaine, porte-parole de la lutte anti-apartheid, avait aussi été l’épouse de Stokely Carmichael, l’ex membre des Black Panthers et principal animateur du mouvement Black Power.

C’est Cécilia Cabral qui a animé avec moi cette émission. Cliquez sur ce logo pour écouter l’émission.

Barack Obama
IMG/mp3/10_novembre2008_B.Obama_.mp3

Commentaires

Logo de Nzolasani
samedi 15 novembre 2008 à 00h28 - par  Nzolasani

La chute de l’Apartheid qui a culminé avec l’arrivée au pouvoir de Nelson MANDELA a été l’un des événements majeurs de notre ère ; sourtout pour nous africains subsahariens... Il y a peu, juste vers les années 80, cela semblait impensable. Et aujourd’hui la venue Barak OBAMAà la Maison Blanche montre une fois de plus que Dieu ne fait point acception de personne. Cela en réalité ne pouvait être que de par DIEU au regard de tous les défis auxquels OBAMA devait faire face sur son cheminement. Ses talents certes ont joué un rôle majeur mais le concours des circonstances ; précedé par un président très impopulaire et de l’obédience de son adversaire, la crise économique mondiale qui frappe à quelques jours de l’élection, ,, une crise imputé en partie aux dépenses républicaines excessives de Géorge Bush... Tout cela lui a été favorable et ne peut être que de DIEU.
Il reste maintenant à savoir si l’Afrique saura profiter de sa présence à la Maison Blanche. Il faut dire que l’Afrique n’a pas toujours manqué d’interlocuteur valable à la Maison Blanche ; c’est elle-même l’Afrique qui très souvent a accusé un déficit de colaboration ; se contentant des rôles policiers des grandes batailles d’Afrique,,,MOBUTU en ANGOLA, MUSEVENI en RDC,,, au lieu de saisir la main des américains et la tourner vers le développement du continent.

Site web : Mr